Congrès annuel 2013 – Compte rendu de la 3ème journée – 26 avril 2013

Vendredi 26 Avril 2013 – Troisième Jour

Cette journée a été marquée par un début particulier puisque nous avons eu droit à une session de plongée en apnée dans la piscine, dirigée par M. Pierre Frolla, champion du monde de plongée en apnée. Après une vingtaine de minutes d’échauffement suivi par une quinzaine de participants plus ou moins déshabillés, seuls quatre d’entre eux ont eu le courage e plonger dans la piscine: Hilmi Darwiche de la société Libanaise de Pneumologie et Mme Florence Guérin compagne de Bernard Pigerarias, ainsi que deux plongeurs habitués de l’Hotel Movenpick. Pendant ce temps, se déroulait la deuxième séance de radiologie sur l’interprétation du scanner thoracique par Bhavin Jankharia.

Deux des sessions scientifiques qui ont suivies ont été consacrées aux répercussions de l’altitude et de la plongée sur les poumons. Ainsi, après un rappel physiologique exhaustif sur la fonction pulmonaire dans ces deux circonstances, bien développé par Nassim Fares, Ramzi Ashoush nous a exposé les différents problèmes pouvant survenir en cours de plongée si les précautions nécessaires ne sont pas prises, et Mansour Dib nous a exposé les problèmes rencontrés en altitude. Finalement Moustapha Itani nous a expliqué comment prendre en charge les différents problèmes survenant dans ces circonstances particulières.

La Bronchopathie Chronique Obstructive a été abordé au cours d’une session scientifique consacrée à la réhabilitation et qui a permis une approche multidisciplinaire grâce à la présence de Hassan Chami, pneumologue; de Rami Abbas, physiothérapeute et de Aline Akiki, infirmière spécialisée en réhabilitation pulmonaire ; et au cours d’un symposium organisé par GSK et au cours duquel John Hurst a développé une mise à jour sur la prise en charge des malades atteints de BPCO, inspirée des recommandations GOLD.

L’asthme et l’allergie étaient à l’honneur grâce à une session qui s’est intéressée à l’éradication des acariens par l’intermédiaire de Denis Charpin, et a permis une joute verbale “pour et contre l’immunothérapie spécifique dans l’asthme” que Fares Zeytoun et Nadim Kanj ont menée avec brio. L’asthme dans certaines situations particulières a été précisé par James Martin et Agnes Hamzaoui. Enfin, Kai-Michael Beeh nous a fait comprendre comment utiliser les antiIge pour améliorer le contrôle des asthmatiques sévères au cours d’un symposium organisé par Novartis et suivi d’un déjeuner à l’hôtel.

L’usage du TEP dans le diagnostic des maladies pulmonaires cancéreuses et non cancéreuses a été précisé par Elif Hindié, alors que Mohamad Haidar nous faisait part de l’expérience libanaise concernant le TEP dans le cancer du poumon.

La plèvre a servi de base à une des sessions avec Etienne Lemarié qui nous a entretenu du mésothéliome pleural et de son traitement, et Lotfi Benhamed qui nous a parlé de la prise en charge de l’empyème pleural.

L’hypertension pulmonaire a été exposée sous différents aspects (maladie thromboembolique, maladies interstitielles et hypertension portopulmonaire) par Olivier Sitbon et Luca Richeldi. Son traitement nous a été détaillé par une mise à jour d’Olivier Sitbon au cours d’un symposium organisé par Actelion et suivi d’un diner au restaurant Signor Sassi de Zeytouna Bay.



1 Comment

Comments are closed.